NOURRIR SA CURIOSITÉ…

Pas à pas, vers l’essentiel

« Plus jeune, j’étais incapable de voir » reconnaît Sylvie Loeb. Aujourd’hui, l’artiste, la femme, a pris du recul, et savoure chaque instant offert par la vie : un rire d’enfant, un regard, la chaleur d’un rayon de soleil. Première pensée matinale, « Chic, encore un jour et son lot de surprises… ». Tout est possible, comme face à une page blanche. L’artiste ne cherche pas à exposer pour être reconnue, mais se réjouit que ses oeuvres prennent leur envol, vivent leur vie, loin d’elle, mais aimées par d’autres.

Ecouter, donner, partager sont ses nouvelles priorités. Qu’elle met en pratique lors de ses expériences de clown, en visitant des malades et des personnes âgées; en transmettant son art à des enfants, complices, ravis, les doigts dans la peinture. Mais aussi dans son quotidien, en tant qu’être humain appartenant à un grand tout. C’est se réjouir de capter une couleur et d’admirer la courbe d’un paysage lors d’une balade au bord du lac; c’est apprécier une rencontre et un échange autour d’une tasse de café; c’est découvrir un petit resto qui sert de belles salades. Des petits riens qui deviennent autant de moments précieux collectionnés avec délicatesse, pour nourrir sa curiosité et sa soif de découvertes. Une légèreté que l’on retrouve dans ses gravures aux coloris subtils, qui se sont tournées elles-aussi vers le dépouillement et l’essentiel.

Isabelle Jaccaud, journaliste